Le Club de la Presse

Apéro du Club le 18 octobre à midi en présence de Fabrice Lextrait autour de son livre sur la Friche


              

La Friche, tout le monde la connaît, implantée dans une ex-usine à cigarettes de la Seita, dans un des quartiers les plus pauvres d’Europe, la Belle de Mai. Mais qui en connaît l’histoire de son origine et de ses transformations successives en 25 ans ?


L’auteur qui participa à l’aventure dès ses origines témoigne de cette histoire et des principes au fondement de ce projet artistique, culturel, économique et social inscrit dans un politique publique de développement territorial original, convoquant les acteurs du projet avec le recueil de la parole de trente-sept artistes et seize producteurs, résidants ou associés au lieu, s’appuyant sur de nombreuses archives consacrées aux Friches d’EUROPE. Le livre est également richement illustré par une série de composition-création photographiques de Renaud Vercey.
 

Présentation

Dans toutes les disciplines du théâtre qui l’a fondé, aux musiques, aux arts plastiques, à l’architecture et aux paysages, en passant par la littérature et les médias, elle s’est définie comme un processus pluriel et singulier.
 « La Friche est l’histoire de dizaines, de centaines, de milliers de singularités qui refusent l’acception de ce terme dans le sens de la privatisation, mais le revendiquent comme la tentative de définir ensemble un commun. À la Friche il ne suffit pas de cohabiter, il faut partager et faire en sorte que nos structures soient assez fortes pour continuer de lutter contre la normalisation culturelle qui nous étoufferait, contre le risque de la pépinière qui nous menacerait, contre une définition de territoires partagés qui nous rassurerait. Nous devons continuer d’inventer cette nouvelle époque de l’action culturelle dans laquelle l’artistique est fondateur de toute démarche, une époque dans laquelle le public n’est jamais un consommateur. La Friche représente une force collective qui peut permettre de mener ce combat. » Fabrice Lextrait.
Associant tous les publics, la Friche est un lieu de travail qui a toujours été ouvert pour des pratiques diverses. Visites d’ateliers, pratiques artistiques, pratiques sportives. Peut s’y réunir des publics de quelques visiteurs à plus de dix mille personnes. Elle est aujourd’hui un lieu incontournable de production et de diffusion.
 

L'auteur

Après des études à l’Arsec 2 Lyon,  il s’engage auprès de SFT-La Friche Belle de Mai (onze ans) en compagnie de Philippe Foulquié. Il devient administrateur de l’agence de Jean Nouvel (dix ans) et fut aussi conseiller au cabinet du ministre de la Culture Michel Duffour. Il  poursuit sa passion pour la culture au  sein  de fl Consulting. Parallèlement il est président de plusieurs restaurants nouveaux en site culturel ou en friche : les « Grandes Tables » de la Friche dont il est à l’origine avec Marie-Josée Ordener, directrice artistique des Grandes Carrioles. Il créa également Les Grandes Tables de la Criée et d’autres restaurants sur le même concept en France.
 

Rédigé le Jeudi 12 Octobre 2017 à 12:08 | Lu 30 fois



Présentation

Présentation


    Aucun événement à cette date.