Le Club de la Presse

Le Ravi


              

Le Ravi, journal régional, s'intéresse à la vie démocratique locale. Michel Gairaud, son rédacteur en chef parle de l'intérêt du journal et difficultés qu'il a rencontrées


L'édition du 27 avril de M'Les Médias a été consacrée au mensuel satirique Le Ravi en présence de son rédacteur en chef Michel Gairaud et animé par Michel Couartou, président du Club.

 

Michel Gairaud explique que Le Ravi réunit satire et enquête pour faire vivre "une presse pas pareille, en passant par les fenêtres quand les portes sont fermées ".

Le Ravi a pour but de proposer" des informations qu'on ne trouve pas ailleurs " et, pour ce faire, mélange articles et dessins de presse dans toutes ses pages tout en accordant une grande place au dessin. Il propose également, depuis quelque temps, un nouveau format; le reportage dessiné.

 

Le Ravi est basé à Marseille mais est distribué dans toute la région chez les marchands de journaux et, depuis un mois, est disponible dans les kiosques à Paris Gare de Lyon.

Le nom du journal fait référence au personnage du ravi de la crèche provençale car, comme l'affirme Michel Gairaud, même si " on dit souvent que la vérité sort de la bouche des enfants, elle sort aussi de la bouche des idiots ".

 

Le Ravi s'intéresse à la vie démocratique locale, à son fonctionnement mais surtout à son dysfonctionnent car "se sont les trains qui déraillent plutôt que les trains qui arrivent à l'heure " qui l'intéressent. Toutefois, il reste un journal généraliste qui traite également de la culture, du sport, d'économie et du social.

 

Malgré ses débuts difficiles, et des difficultés financières il y a deux ans, le Ravi a remonté la ponte et est, ajourd'hui, un mensuel régulier qui rassemble une équipe de 6 personnes, 5 journalistes avec une carte de presse, une douzaine de dessinateurs et une trentaine de personnes mobilisées sur chaque édition. Malgré un nombre de ventes et de diffusions peu rentables pour le moment ( 2000 exemplaires vendus pour 5000 diffusés), le Ravi continue d'exister car c'est avant tout une association donc avec une part de bénévolat qui continue même aujourd'hui. Dans un contexte de crise des médias, il faut que les lecteurs acceptent le fait que "l'information a un coût " et que " la presse libre ne s'achéte pas, elle se finance " , souligne Michel Gairaud.

 

Le Ravi, porté par une envie de défendre la profession de journaliste et la réinventer, s'est lancé dans des initiatives éducatives, allant à la rencontre d'élèves pour en faire " des auditeurs, lecteurs, spectateurs moins passifs" et proposer à des habitants de zones ZEP de publier leur travail dans le journal.

 

Le Ravi est également co-fondateur de l'association MédiasCitroyens PACA qui fédère d'autres journaux indépendants et qui renforce et facilite la coopération entre les différents médias citoyens.

 

Enfin, pour soutenir Le Ravi et ses projets, lisez-le, achetez-le en kiosque ou abonnez-vous.

 

 

 


Pour plus d'informations:

www.leravi.org

www.mediascitoyens.eu/2014/09/mediascitoyens-paca-plus-forts-ensemble


Rédigé le Mercredi 21 Juin 2017 à 14:12 | Lu 59 fois



Présentation

Présentation


    Aucun événement à cette date.