Le Club de la Presse

Médimédias à la Villa Méditerranée – automne 2015


              

Les 23 et 24 octobre le club de la presse Marseille Provence Alpes du Sud accueillait des journalistes du pourtour méditerranéen afin de débattre des événements traversant cette région du monde (nouvelles migrations, crise grecque, printemps arabe...) et du regard que la presse des deux rives de la Méditerranée porte sur ces sujets. Deux journées de tables rondes et colloques riches en rencontres et découvertes, entrecoupées de projections de documentaires en ouverture des débats.


Journée du 23 octobre 2015


Une ouverture sur les nouveaux médias où comment les médias numériques, blogs et réseaux sociaux nous informent sur le monde méditerranéen avec Laurent Mauduit, co-fondateur de Médiapart spécialisé en questions économiques, Sana Sbouai, journaliste tunisienne collaborant à nawaat.org, créatrice du site d'information inkyfada.com, Nina Hubinet, journaliste pour France24, anciennement correspondante en Egypte pour de nombreux titres de presse française, réalisatrice d'un film sur les jeunes égyptiens "Sout el shabab, la voix des jeunes" et Gérard Tur, fondateur d'econostrum.info .
 
Suivie d'une rencontre autour de la crise grecque et de son traitement médiatique en Méditerranée ainsi que des pressions subies par les médias grecs, avec projection du film "Ne vivons plus comme des esclaves" de Yannis Youlountas sur la façon dont s'organisent les Grecs face à la crise. Irène Giannara, journaliste pour la télévision publique grecque fermée en juin 2013 puis rouverte par Syriza, vainqueur des élections en 2015, a témoigné des difficultés des journalistes grecs et de l'espoir apporté par Syriza. A ses côtés, Georges Panagiotou, représentant de la chambre du commerce grec à Marseille, et Paule Cournet, spécialisée dans la diplomatie et la politique intérieure et étrangère.
 
 
 

Journée du 24 octobre 2015

La troisième table ronde avait pour thématique le drame des réfugiés, grand sujet d'actualité, mais également celle de la route des Balkans. Nenad Zivkovis, journaliste serbe, Simon Rico, co-directeur de la rédaction en chef du courrier des Balkans, Dina Abdel Meguid, journaliste pour la chaine égyptienne Ertu/Le Caire, et Coline Charbonnier, correspondante au Liban pour France3 ou Europe 1.
 
Les tables rondes se sont achevées avec une dernière rencontre autour de l'information autour du conflit syrien, avec l'affaire de la photographie du petit Aylan, jeune enfant syrien retrouvé mort sur une plage, symbolique du traitement médiatique de la situation dans un pays où aucun journaliste ne peut y pratiquer son métier. En présence de Georges Daaboul, journaliste à une radio syrienne en France, Alaa Tbbab, journaliste syrien réfugié à Manosque, emprisonné un temps par le régime pour s'être battu pour transmettre la réalité de la situation syrienne, Myriam Benraad, spécialiste du moyen orient, affiliée au CERI, et chercheuse à l'IREMAM et au CNRS, ainsi que Nenad Zivkovic, témoin de la guerre en Serbie dans les années 90.
 
De beaux et passionnants débats sur des sujets brûlants d’actualité, en présence d’intervenants de qualité, où il a été question de la liberté de l’information, de la nécessité d’informer sur les conflits et crises sans passer par le prisme de l’idéologie ni céder aux pressions politiques et/ou économiques, de la difficulté de l’exercice du métier de journaliste dans des pays où l’oppression politique est constante. Texte et photos DVDM

Rédigé le Mercredi 13 Janvier 2016 à 16:42 | Lu 33 fois



Présentation

Présentation


    Aucun événement à cette date.