Le Club de la Presse

Rencontre avec le groupe La Provence le 21 décembre 2017 au club de la presse


              

Le Club de la Presse accueillait le 21 décembre dernier, Christelle Fouchier, directrice de communication du groupe La Provence, et Fabian Frydman, directeur en charge du développement digital de Laprovence.com. Ces derniers ont présenté les nouvelles orientations stratégiques du groupe La Provence.


Modernisation, diversification et digitalisation accrue

Rencontre avec le groupe La Provence le 21 décembre 2017 au club de la presse


Christelle Fouchier a présenté les projets de modernisation du journal (des Unes plus « choc », une ligne éditoriale améliorée avec des pages dédiées à l’économie, l’emploi, voire la sortie de nouveaux médias print), et le plan de diversification des activités du groupe (organisation d’événements, de grands salons sportifs et culturels, partenariats avec des porteurs de projets à l’image du Hero Festival…).

Car depuis l’arrivée de Jean Christophe Serfati et de FOG, le groupe  souhaite se recentrer sur la proximité, avec des contenus et articles plus proches des préoccupations de ses lecteurs. En effet, pour le print, la stratégie adoptée est de revenir à l’ultra-localité et gagner en qualité : le nouveau PDG souhaite faire appel à des plumes et proposer de vraies enquêtes et des dossiers de fond.

Fabian Frydman a quant à lui explicité l’accélération du virage digital avec le développement au long court des activités du média online : le site de la Provence est le site internet de presse en plus forte progression en dehors de média-part, apprenons-nous. D’ici 3 à 5 ans, il sera même possible de le consulter en anglais et en chinois (!).

Innovation digitale versus print?


Concernant l’aspect digital, Fabian nous a expliqué l’accent mis sur l’enrichissement et la diversification des contenus disponibles sur le site internet dont l’accès est entièrement gratuit (même s’il est monétisé avec le système de vidéo paiement utilisé en gaming). Il a développé le projet de création d’un site en Intelligence artificiel : cette dernière adapterait le contenu proposé au lecteur en fonction de ses gouts et préférences. « Chacun aura son propre site ». Une petite révolution en marche pour le média local !

Le développement des supports dématérialisés ne concurrence pas le support papier : les contenus diffèrent, le web permettant de proposer soit des articles de plusieurs milliers de signes (avec des contenus « froids » enrichis), soit des papiers très courts (micro-news, contenus « chauds »). La groupe a par ailleurs aménagé un studio vidéo pour le web avec qualité broadcast à cet effet et créé le premier laboratoire de recherche sur les datas afin d’adapter au mieux son contenu à son audience.

Même s’il a été beaucoup question de chiffres et de datas, d’algorithmes et de statistiques, de questions techniques (temps de téléchargement…) et de réseaux sociaux (avec création de supports spéciaux sur FB), Fabian n’en oublie pas pour autant qu’il a été journaliste dans un quotidien papier avant de se tourner vers le digital : il rappelle également qu’il est fondamental d’offrir un contenu de qualité aux lecteurs que ce soit en web ou en print. La rencontre s’est achevée par un hommage au papier qui selon ce dernier n’est pas encore mort : « vive le papier ! ».


In fine, la rencontre a suscité plusieurs interrogations auxquelles nos invités ont répondu avec enthousiasme, sans minimiser les difficultés rencontrées par le groupe ces 5 dernières années, avec la chute du lectorat et les soucis techniques rencontrés par l’application qui devrait bientôt laisser place à une nouvelle appli plus efficace. DVDM

Photos : Paola Lentini

 

Rédigé le Jeudi 4 Janvier 2018 à 16:04 | Lu 82 fois



Présentation

Présentation


    Aucun événement à cette date.