Journalistes

Le Club de la Presse est, par essence, ouvert à tous les journalistes. On entend par journalistes les titulaires d’une carte de presse, carte d’identité des journalistes professionnels (CCIJP) renouvelable annuellement et dont le numéro est attribué à vie à son titulaire.

C’est la loi du 29 mars 1935 et son décret d’application du 17 janvier 1936 qui a créé cette carte d’identité et fixé ses conditions d’attribution.

 

Sous le vocable « journaliste », on trouve en réalité de très nombreux métiers, mais tous liés par un seul et même devoir : recueillir, vérifier, mettre en forme et diffuser des informations d’intérêt public, avec sérieux et honnêteté.

Profession reporter

 

Le premier métier du journalisme, c’est celui de reporter. Un reporter, c’est celui ou celle qui va sur le terrain recueillir l’information au plus près de sa source, qu’elle soit imprévisible (catastrophe naturelle, découverte archéologique, mort brutale d’une personnalité…) ou programmée (élection politique, compétition sportive, sommet international…).
Pour autant, le métier de reporter recouvre plusieurs réalités, selon qu’il ou elle travaille pour un journal de presse écrite, un site d’information, une agence de presse, une station de radio ou une chaîne de télévision. Les images demandées sont généralement produites par des reporters-photographes (pour les images fixes) et des journalistes reporters d’images (pour les images animées, la vidéo).

 

La digitalisation des moyens de production et de diffusion de l’information a toutefois tendance à remettre en cause ces « frontières » professionnelles qui prévalaient naguère et séparaient de façon assez nette la presse écrite, la radio et la télévision. L’émergence d’internet a bousculé cet ordre et les reporters travaillent aujourd’hui en grande majorité pour des entreprises qui ont certes conservé leur ADN d’origine, mais qui toutes diffusent à la fois de l’écrit, du son et de l’image, fixe et animée.

Profession Secrétaire de rédaction

 

Un autre métier du journalisme est celui de secrétaire de rédaction ou secrétaire d’édition.

C’est celui ou celle qui, dans une rédaction, reçoit les textes et les images produits par les reporters, les relit, les vérifie et les met en page. Un secrétaire de rédaction est aussi souvent responsable des titres et des sous-titres. L’ordre dans lequel sont présentées les informations est, lui, le plus souvent du ressort du rédacteur en chef, qui dirige l’ensemble des journalistes d’une même rédaction. C’est lui ou elle le dépositaire de la ligne éditoriale du média pour lequel il ou elle travaille.

Pigiste

 

Être pigiste n’est pas une profession en soi mais plutôt un statut particulier de journaliste. Lorsqu’il est pigiste, ce dernier n’est intégré à aucune rédaction, il jouit ainsi d’une certaine indépendance. Comment exerce-t-il sa profession ? En proposant ses services à la mission (à la pige) pour laquelle il sera rémunéré. En quête permanente d’informations, il se déplace beaucoup pour proposer des sujets aux rédacteurs en chef des médias. Polyvalent ou spécialisé dans un domaine en particulier, ce journaliste indépendant peut travailler pour la presse écrite, le web, la télévision ou la radio.

Meilleurs Voeux 2023 !

Le Conseil d'administration souhaite une heureuse année à l'ensemble des journalistes et communicants d'Aix-Marseille Provence et Alpes du Sud. Ce cru 2023 sera celui des défis, des prises de position et d'actions au service de nos métiers. Plus que jamais, l'indépendance et la protection de nos droits rythmeront notre quotidien. Rapidement, nous vous dévoilerons notre calendrier. Cette année, le Club de la presse sera un acteur local actif. Quelques dates à retenir, d'ores et déjà, avec un mois d'avril totalement dédié aux métiers de la communication, l'exposition de photojournalisme s'installera à Arles pour les Rencontres photos au mois de juillet, notre participation dans les écoles lors de la semaine de la presse, en mars, est déjà actée. Et bien évidemment, nous vous attendons pour le Trophée des médias lors du Mondial La Marseillaise. A très vite au Club !